Entretien et soins du Bougainvillea Glabra

1210
bougainvillea glabra

Couramment appelé Bougainvillier (français), le bougainvillea glabra est connu pour ses couleurs vives qui invitent aux voyages et à la détente. Il s’agit d’une plante sarmenteuse, peu épineuse avec un feuillage important selon les conditions de culture. Pour déguster sans modération l’éclat des bractées de cette plante, lisez ce guide pour avoir de simples petites astuces d’entretien.

L’arrosage

Le bougainvillea glabra est un arbuste de terrain sec. En effet, lorsqu’il est bien planté, il supporte parfaitement les conditions sèches et fleurit plus. Cependant, la croissance de la plante peut être freinée si elle est moins arrosée. Ainsi, pour une plante équilibrée, effectuez un arrosage régulier durant la toute la période de croissance.

A lire aussi : Comment cultiver des fleurs pour la production commerciale

Entre deux arrosages, vous pouvez attendre que le terreau ou le substrat soit sec. La fréquence de l’aspersion doit être diminuée et espacée en hiver, car le bougainvillier n’apprécie guère le froid encore moins en excès. C’est plutôt une plante frileuse et gélive par nature.

La bonification de la plante

Le meilleur des engrais pour le bougainvillea glabra, c’est le soleil. Il apprécie bien les situations ensoleillées qu’il n’en aura jamais de trop. En pot, l’arbuste se plaira sur une véranda et orienté vers le sud ou le sud-est de préférence.

A voir aussi : Quand déplacer un pied de lavande ?

L’apport en luminosité et en chaleur est le facteur premier d’une bonne floraison du bougainvillier. Cependant, pour ses feuilles et fleurs, la plante a besoin d’être nourrie d’un apport en engrais pendant la période de croissance.

À cet effet, les engrais liquides spéciaux pour plantes fleuries sont très efficaces. Vous avez la possibilité de choisir d’autres engrais comme celui à libération lente (poudre de corne broyée, sang desséché). Ces différents fertilisants s’enfouissent directement dans la terre. En hiver, la période de repos végétatif, stoppez les apports ou effectuez-les de manière occasionnelle.

Entretiens et soins de la taille de l’arbuste

bougainvillea glabra

Avant tout, le bougainvillier est une liane robuste. Pendant la belle saison (avril à septembre), elle se développe sur de longues tiges qui peuvent atteindre jusqu’à 3 mètres de long. Il s’agit là des spécimens les plus vigoureux. Une taille trop sévère freinera la croissance, cette dernière doit être légère. N’hésitez donc pas à recourber les branches à l’horizontale ou vers le sol.

Pour cela, vous pouvez utiliser une arche, un obélisque ou un palissage adapté afin de soutenir et contenir l’arbuste grimpant. La croissance du bougainvillea glabra est rapide, mais pour obtenir des fleurs plus abondantes, pincez les sarments de la liane. Cela lui redonnera une forme plus homogène avec une bonne ramification.

Le bougainvillea glabra : une plante à choyer

L’arbuste n’apprécie ni le froid ni les zones venteuses. Au contraire, le bougainvillea glabra adore le pourtour méditerranéen et les zones abrités du vent bien ensoleillé. Si vous désirez choyer votre plante, adopter les conditions de cultures exotiques. Pour cela, il est préférable de piquer cette plante dans un pot ou dans un bac. Elle y sera heureuse.

Autre point, le bougainvillier ne supporte pas de passer un hiver au-dehors. En effet, elle perd facilement ses feuilles dès l’arrivée du froid. De plus, le gel peut la fragiliser au point de mourir. Pour éviter ce risque à votre plante, faites-la entrer et mettez-la dans un local lumineux. Vous pourrez la sortir dès que la période gelée serait passée et que vous le jugerez nécessaire.

La protection contre les parasites et les maladies du bougainvillea glabra

Le bougainvillier glabre est une plante assez résistante aux maladies et aux ravageurs, mais elle n’est pas à l’abri de certains parasites. Les pucerons sont les premiers ennemis du bougainvillier. Ces petits insectes aiment se nourrir des bourgeons et des feuilles tendres de la plante. Ils peuvent aussi transmettre des virus qui affaiblissent le bougainvillier.

Pour éviter ces invasions parasitaires, il faut maintenir une hygiène irréprochable dans votre jardin ou sur votre balcon. Supprimez régulièrement les feuilles mortes ou jaunies ainsi que les fleurs fanées pour empêcher la prolifération de champignons et de bactéries pathogènes.

Si toutefois vos plantations ont été infestées par un parasite, traitez-les rapidement pour éviter qu’ils ne prennent trop d’ampleur. Pour cela, vous pouvez utiliser un traitement naturel anti-puceron à pulvériser directement sur les parties infectées de la plante.

Si vous constatez que votre bougainvillier présente des taches brunes ou noires sur ses feuilles ainsi qu’un dessèchement rapide au niveau de sa tige principale, il peut s’agir d’une infection fongique appelée « anthracnose ». Cette maladie doit être traitée immédiatement avec un fongicide adapté afin d’éviter une propagation rapide à toute la plantation.

En suivant ces quelques conseils simples mais efficaces pour prévenir et traiter l’infection du bougainvillier glabre contre divers nuisibles parasitaires, vous pourrez profiter pleinement de cette magnifique plante exotique tout au long de l’année et en toutes circonstances.

Les meilleures pratiques pour hiverner votre bougainvillea glabra

La période d’hivernage est une étape cruciale pour la survie du bougainvillier glabre. Cette plante tropicale ne supporte pas les températures trop froides ni le gel, vous devez bien la protéger pendant cette saison. Voici quelques meilleures pratiques à adopter pour hiverner votre bougainvillier dans les meilleures conditions.

Avant que le froid ne s’installe durablement, prenez le temps d’examiner attentivement votre plant de bougainvillier afin d’évaluer son état général. Élaguez toutes ses branches mortes ou en mauvais état et retirez toutes les feuilles jaunes ou abîmées. Vous devez renforcer sa résistance aux maladies et parasites en traitant préventivement avec un insecticide naturel qui évitera leur propagation durant cette période délicate.

Les besoins en eau du Bougainvillea Glabra varient selon les saisons : alors qu’il a besoin d’un arrosage régulier durant ses périodes de croissance printanière et estivale, il doit être arrosé très peu fréquemment pendant la période hivernale pour éviter toute stagnation d’eau susceptible de nuire à sa santé.

Le choix de l’emplacement où vous allez faire passer tout cet hivernage est essentiel puisque cela influence directement sur son bon maintien durant les périodes de froid. Il est recommandé de placer votre bougainvillier dans un endroit abrité, à l’abri des vents forts et des températures glaciales, sans oublier d’assurer une exposition suffisante au soleil afin que la plante puisse réaliser sa photosynthèse.

Pour protéger votre plant du Bougainvillea Glabra contre les risques liés aux baisses importantes et soudaines de température, il peut être judicieux d’envisager l’utilisation systématique d’un chauffage électrique ou à gaz pour maintenir une température constante autour des 15-20°C. Cela favorise aussi le développement naturellement régulier de ses racines qui permettent ainsi son bon enracinement.

En appliquant ces conseils simples mais essentiels pour hiverner correctement votre bougainvillier glabre pendant la saison froide, vous pouvez être sûr que vous retrouverez tout le charme et la beauté exotique qu’elle offre dès sa sortie du repos végétatif annuel.

La fertilisation du bougainvillea glabra : conseils et astuces

La fertilisation est une étape importante pour assurer la croissance et le développement du Bougainvillier Glabre. Cette plante a besoin d’un apport en nutriments régulier pour fleurir abondamment, offrant ainsi une belle floraison aux couleurs chatoyantes.

Il faut fournir des bienfaits nutritionnels à votre Bougainvillier Glabre durant tout son cycle vital.

En plus de l’apport en nutriments, la fertilisation joue un rôle important dans le renforcement des racines et le développement d’un système racinaire solide. Cela permettra à votre Bougainvillier Glabre de mieux absorber les nutriments et l’eau du sol pour une croissance vigoureuse.

Gardez en tête que la fertilisation doit être adaptée aux besoins spécifiques de chaque plante : si vous remarquez des signaux tels qu’une diminution de la floraison ou une coloration inhabituelle des feuilles, cela peut indiquer une carence nutritionnelle ou un surdosage qui nécessite une modification immédiate du programme d’engrais. N’hésitez pas à demander conseil auprès d’un professionnel pour bénéficier d’une approche personnalisée selon vos attentes et celles de votre Bougainvillier Glabre.

Comment prévenir et traiter les problèmes de surcroissance chez le bougainvillea glabra

Bien que le Bougainvillea glabra soit une plante résistante et facile d’entretien, il peut parfois être confronté à des problèmes de surcroissance. Cela peut se manifester par une prolifération incontrôlée de branches ou une croissance excessive de la plante.

Pour éviter ces problèmes, vous devez tailler régulièrement votre Bougainvillea glabra. La taille permet non seulement de contrôler la croissance, mais aussi d’améliorer la circulation de l’air et la qualité générale de votre plante.

Vous devez être sélectif et cibler les mauvaises herbes tout en préservant l’intégrité structurelle du Bougainvillea. Mais attention : certains produits sont très agressifs et peuvent endommager rapidement votre plantation s’ils ne sont pas utilisés avec précaution !

En cas de surcroissance extrême voire incontrôlable, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel afin qu’il puisse déterminer précisément l’étendue des dommages causés au système racinaire ainsi qu’à apporter son expertise quant aux gestions appropriées selon le type d’environnement de votre Bougainvillea glabra. Une intervention rapide et adéquate peut sauver la vie de vos plantations !