Comment construire une butte ?

4

Cette semaine, j’agrandis ma colline de permaculture

Au printemps dernier, j’ai construit une « forêt » permaculturale, technique utilisée par plusieurs permaculturistes, dont Masanobu Fukuoka, Philip Forrer, Sepp Holzer… Parfois, nous utilisons également le nom de collines de culture autofertiles ou de bosses « hugelkultur » .

Les résultats sont très concluants, donc je vais faire une petite extension cette semaine.

Lire également : Quel purin contre les fourmis ?

principe de la colline en permaculture

Voici une petite photo que j’aime beaucoup :

A lire en complément : Comment traiter le mildiou dans la terre ?

Le principe est simplement d’enterrer les matières organiques. La variété des matériaux utilisés Fertilité Au fil du temps, les matériaux dégradables les plus rapides se traduiront par une fertilité au cours des premières années, et les plus grosses souches prendront le relais plus tard.

déchets verts tels que les pelures de légumes sont très intéressants pour attirer la vie dans le sol Les et les vers de terre.

Ce principe permet d’obtenir un sol très bien drainé qui retient l’humidité pendant les périodes plus sèches .

Il est temps de commencer

Étape 1 : Les bûches en bois

Je creuse un trou de 40 à 50 cm de profondeur et 1 m à 1 m20 de large. Je le remplis de troncs, de branches, de vieilles souches, de différentes espèces, de différents diamètres et de différents stades de décomposition.

Étape 2 : Déchets verts

Je le recouvre de brindilles, de feuilles vertes, de déchets végétaux et de compost.

Étape 3 : Woodland

Je remplis le trou de terre et j’apporte 5 cm de terre forestière. J’installe des tuyaux d’irrigation (goutte à goutte).

Le système d’irrigation est facultatif, mais il est difficile de se passer d’arroser ici à midi. L’irrigation goutte à goutte est un moyen d’irrigation très économe en eau.

Étape 4 : paillage

Je me couvre de paille et je finis par planter mes légumes.

paille maintient le sol humide et riche en vie La parce que les vers de terre fuient Couchers de soleil chauffés par le soleil.

En ce moment, c’est la saison des fraises et de l’ail, alors j’alterne fraises et gousses d’ail car il existe de nombreuses interactions bénéfiques entre ces deux types de plantes.

Premiers pas en permaculture

Voici quelques documents qui me semblent importants :

associations avantageuses

Collines de permaculture