10 erreurs courantes de jardinage potager

1031
jardinage potager

Dans tous les secteurs d’activité, il y a de petites erreurs que beaucoup commettent dans l’exercice de leur fonction et le jardinage potager ne fait pas exception à la règle. Malheureusement, en fonction de leurs gravités, ces méprises peuvent avoir des conséquences graves sur l’évolution de la culture. Pour les éviter, voici les 10 erreurs les plus courantes dans le secteur du jardinage potage.

Trop serrer les plantes dans le potager

Pour avoir une pousse abondante de légumes ou de fleurs, le jardinier ne laisse pas de place entre les plantes. C’est une erreur très courante dans le milieu du jardinage qui est contre-productif. En effet, pour bien pousser, les semis de tomates ont besoin d’espace pour se développer et pour respirer afin d’être en bonne santé. Lorsque les arbustes sont serrés, le risque qu’une grande partie des légumes tombe malade et meure par étouffement est élevé.

A lire également : Comment arroser les géraniums ?

Ne pas arroser régulièrement les plantes qui viennent d’être plantées

Que vous ayez un grand jardin ou un petit potager, vous devez arroser régulièrement vos plantes pour qu’elles poussent. Bien que ce soit l’un des principes de base en jardinage, il n’est pas rare de voir le jardinier oublier sa nouvelle plantation après la mise en sol.

Si vous êtes concerné, notez que le fait de ne pas arroser vos plantes, vos légumes, vos semis de tomates revient à les condamner à une mort certaine. Pour donc permettre aux racines de bien se développer, il faut obligatoirement les arroser dès que vous rebouchez le trou fait dans le sol pour la plantation.

A découvrir également : Fumier de cheval pour tomates : optimiser son utilisation en potager

C’est une opération que vous allez faire pendant plusieurs jours ou semaines jusqu’à ce que les racines soient capables d’aller chercher l’eau dans le sol pour se nourrir.

Ne pas respecter les saisons de l’année pour planter ou semer

L’un des nombreux conseils qu’un jardinier professionnel vous donnera lorsque vous débutez dans le jardinage est de respecter les saisons. Bien que ce soit simple, nombreux sont ceux qui plantent et sèment à n’importe quelle période de l’année.

En raison de la météo, faire des semis de tomates où planter des légumes dans votre potager quand vous en avez envie ne vous servira à rien. Selon les plantes que vous désirez mettre en terre, il est indispensable que vous choisissiez la bonne période pour la culture afin d’espérer avoir un bon rendement.

Cultiver toujours la même la plante au même endroit

Le fait de planter chaque année les mêmes légumes au même endroit dans votre jardin ou potager favorise l’apparition des ravageurs et des maladies cryptogamiques. Ce qui appauvrit considérablement le sol puisque la terre est dépouillée de ses nutriments.

La conséquence directe de cette erreur est la baisse de la productivité l’année qui suit. L’un des conseils de jardiner que vous devez appliquer pour ne pas avoir ce problème est de faire une rotation de cultures si vous avez un grand jardin.

Ceux qui ont un petit potager n’ont pas besoin de suivre cette astuce, car il leur suffit de mettre en terre plusieurs différentes espèces de plantes. Il vous suffit aussi de changer chaque fois de place aux légumes pour éviter tous problèmes.

Faire sortir les graminées en pot très tôt

C’est l’une des erreurs les plus fréquentes en jardinage. En effet, il arrive que certains jardiniers aient dans leur potager ou jardin des plantes en pots ou en bac. Pour que ces dernières poussent bien, il faut les sorties de temps en temps afin qu’elles puissent profiter du soleil.

L’erreur que beaucoup commettent est de les sortir dès l’apparition des premiers rayons de soleil après l’hiver. En procédant ainsi, vous risquez de voir vos semis de tomates et vos légumes gelés puisqu’ils ne sont pas encore écartés.

Selon les conseils d’un expert, il faut les sortir deux à trois heures par jour quand le temps est beau à partir des mois d’avril et mars. Vous devez aussi vous assurer que les plantes sont bien à l’abri des courants d’air dans votre jardin.

Faire un apport excessif d’engrais aux arbustes

Dans le but d’accroître votre production, vous avez la possibilité de vous servir des engrais. Ils ont toujours été utilisés par le jardinier et leur efficacité n’est plus à prouver. Cependant, vous devez éviter de faire l’erreur de surcharger les légumes et les plantes de votre jardin d’engrais. Cela engendre l’amaigrissement des végétaux qui se retrouvent avec une grande quantité de fertilisant. Ils auront plus de difficulté à absorber et seront plus sensibles aux maladies et aux parasites.

Ne pas tenir compte des exigences des plantes pour faire vos compositions

Pour des raisons d’espace, il peut arriver que vous plantiez plusieurs variétés de plante dans un endroit précis de votre jardin ou potager. Il s’agit d’une pratique très courante chez les jardiniers. Le seul bémol réside dans le fait que beaucoup commettent l’erreur de ne pas tenir compte des besoins et exigences des plantes avant de les mettre en terre.

Ce qui a un impact considérable sur le rendement puisque certaines espèces peuvent mourir pour manque de luminosité, trop de chaleur, etc. Il peut aussi arriver que la qualité de la terre ne soit pas adaptée pour quelques-unes d’entre elles. Prenez donc le temps de connaître la nature du sol de votre potager ou jardin avant de faire votre composition.

Ne pas vider les écuelles des plantes en pot

Qu’il s’agisse d’une ignorance ou d’un choix, ne pas vider les soucoupes des plantes en pot est une des graves erreurs que tout jardiner a certainement eu à faire. En laissant l’eau dans les écuelles, vous condamnez les racines de vos plantes à la mort par asphyxie et vous favorisez l’apparition des moustiques. En effet, les végétaux ont tendance à mourir plus rapidement lorsqu’il y a un excès d’eau que lorsqu’il y a un manque d’eau.

Laisser les mauvaises herbes s’installer

jardinage potager

Lorsque vous avez un jardin ou un potager, vous devez faire votre possible pour que les mauvaises herbes ne poussent pas. Malheureusement, il est très fréquent de voir des jardiniers entretenir par manque d’expérience les adventices. Il s’agit d’une erreur très grave, car les mauvaises herbes ont tendance à vite se propager dans le jardin et à prendre de la place. Leur expansion empêche les plantes de respirer et de bien se développer.

Ne pas entretenir le sol

Il est vrai que le sol a ses propres nutriments. Cependant, quand vous possédez un jardin, vous devez prendre à l’habitude de l’entretenir et de le nourrir, car il s’appauvrit après chaque culture. Il faut donc lui apporter de l’humus pour qu’il soit toujours apte à vous offrir de meilleures récoltes. Vous pouvez opter pour le terreau, le fumier décomposé, le compost, etc. L’utilisation des engrais est aussi autorisée, il faut cependant le faire avec parcimonie.

Utiliser des pesticides en excès

Le recours excessif aux pesticides est une des erreurs les plus fréquentes commises en jardinage potager. Il faut savoir que les pesticides ont un impact négatif sur la qualité du sol et la biodiversité. Ils peuvent aussi, à terme, avoir des répercussions sur votre santé ainsi que celle de vos proches. Il vaut donc mieux opter pour des méthodes alternatives si vous souhaitez protéger votre potager contre les maladies et autres nuisibles.

Plusieurs techniques naturelles existent pour éviter l’utilisation abusive des pesticides. Par exemple, il est possible d’avoir recours à la rotation des cultures qui consiste à alterner les légumes plantés dans le même carré afin de ne pas épuiser le sol avec une seule espèce végétale. Les insecticides biologiques sont aussi très efficaces pour lutter contre les parasites sans nuire à la flore locale.

En adoptant ces différentes pratiques écologiques, votre jardin sera sain et durable tout en étant respectueux de l’environnement.

Ne pas tailler régulièrement les plantes pour favoriser leur croissance et leur santé

Le jardinage potager est une activité qui demande de la patience, de l’attention et surtout, des connaissances pointues. Effectivement, le moindre geste peut avoir un impact important sur la santé de vos plantations. Parmi les erreurs courantes en matière de jardinage potager, il y a celle liée à la taille des plantations.

Ne pas tailler régulièrement les plantations pour favoriser leur croissance et leur santé fait partie des erreurs fréquentes commises par les débutants en jardinage potager. Pourtant, cette pratique est essentielle pour garantir une végétation saine et abondante.

La taille consiste à couper certaines parties d’une plante afin d’en favoriser la croissance ainsi que sa santé globale. Cette technique permet notamment d’éliminer les branches mortes ou malades qui risqueraient d’affecter l’ensemble du végétal. La taille permet aussi d’équilibrer le poids et le volume des différentes parties de la plante : racines, tiges, feuilles, etc., ce qui facilite son développement harmonieux.

Si vous souhaitez améliorer votre production maraîchère tout en préservant votre environnement proche, pensez avant tout à tailler régulièrement vos plantations selon leurs besoins spécifiques afin qu’elles puissent se développer au mieux dans un écosystème durable.