Quel est le rôle des feuilles dans une plante ?

267

Les plantes naissent, se nourrissent, grandissent, se reproduisent et meurent. Ils sont donc tout aussi vivants que les animaux, mais leur fonctionnement est très différent. Passons en revue les caractéristiques des principaux organes d’une plante. Nous parlerons du cas le plus général où certaines plantes ont certains modes de fonctionnement (mousses, fougères…). Une plante se compose d’une partie souterraine (les racines) dont le milieu de vie est le sol et d’une partie aérienne (tiges et feuilles) qui prospère à l’extérieur. Mais alors quels sont les principaux organes d’une plante ?

La plante établit des relations étroites avec l’environnement en étant sensible à la composition et à la structure du sol ou à l’état de l’atmosphère environnante (température, humidité).

Lire également : Quand déplacer un pied de lavande ?

Quels sont les principaux organes d’une plante : les racines

Les racines permettent aux plantes de s’attacher à un seul endroit et qui y sont attachés de façon permanente. Vous obtenez également tous les nutriments dont la plante a besoin :

  • Eau apportée par la pluie ou l’eau.
  • les sels minéraux présents dans le sol ou fournis par les engrais .
  • L’oxygène, nécessaire à la respiration des racines et présent en quantité suffisante si le sol est léger et bien travaillé.

L’eau est à la fois un aliment (une source d’hydrogène et d’oxygène) et un véhicule pour les éléments fertilisants, dont certains ne sont absorbables que lorsqu’ils sont dissous dans l’eau.

A lire en complément : Pourquoi la fleur de lys sur le drapeau du Québec ?

En élargissant le système racinaire, la plante peut également absorber l’eau en couches de plus en plus éloignées de la surface. Les réserves d’eau du sol influencent le développement racinaire. Le drainage et l’irrigation du sol jouent alors un rôle important dans la qualité des fixation des plantes et échange de nutriments.

La racine principale commence par la radicule en développement (partie inférieure de la graine). Il donne généralement des racines secondaires et des pointes de racines.

Ces derniers présentent une zone piliver où se trouvent les poils absorbants, ce qui permet de réaliser un échange entre la racine et le sol.

Le système racinaire des plantes peut avoir différents aspects :

  • Une grande racine : racine pivotante (carotte, betterave, pissenlit…).
  • Plusieurs racines tout aussi importantes : racine rubanée (grain, dahlia…).
  • Racines qui partent d’une tige ou d’un rhizome : racine aléatoire (côlon fraise…).

En fonction des conditions environnementales, les racines peuvent être modifiées pour s’adapter à leur environnement : racines de meunier (vanille), racines de liane (types de régions tropicales)…

Quels sont les principaux organes d’une plante : la tige

C’est un organe généralement aéré qui porte la plante, les feuilles et les organes reproducteurs. L’extrémité de la tige a un bourgeon terminal, tandis qu’il y a un bourgeon axillaire ou latéral à l’aisselle des feuilles. Les tiges ou les branches secondaires sont formées dessus.

Les tiges sont constituées de différentes cellules spécialisées, soit pour soutenir la plante, soit pour transporter la sève brute (eau et sels minéraux) et le jus élaboré (enrichi en sucre) qui nourrit l’ensemble de la plante et assure ainsi sa croissance.

Il existe plusieurs types de barres de rigidité plus ou moins importante :

  • Tige herbacée : Le porteur est aussi souple que l’herbe (anémones, chrysanthèmes, pélargonium…).
  • Manche en bois : Le support est en bois ou a la consistance de celui-ci (arbres, arbustes ornementaux…).

Cette rigidité détermine également le port de la plante (élancé, cambré, chute…).

Quels sont les principaux organes d’une plante : la feuille

La feuille est un élément essentiel et caractéristique de la plante. Elle est le siège des transformations chimiques les plus importantes au sein de la plante : la photosynthèse, la respiration et la transpiration.

La chlorophylle (pigments verts dans les feuilles) absorbe l’énergie lumineuse en combinant le gaz carbonique de l’air avec l’hydrogène dans l’eau pour former des substances organiques (principalement des glucides, mais aussi des protéines et des lipides).

C’est d’ailleurs la photosynthèse qui libère de l’oxygène dans l’atmosphère. Les glucides ainsi formés sont décomposés par la respiration, l’énergie chimique est libérée et utilisée pour le développement de la plante.

Le dioxyde de carbone et l’eau sont repoussés par les nombreux stomates à la surface des feuilles. Ces organes permettent les échanges gazeux et contrôlent la perte d’eau due à la transpiration.

Les premières feuilles sont des couches germinales provenant d’organes embryonnaires. Elles ont des formes différentes et sont régulièrement disposées sur la tige :

  • Autre disposition dans laquelle une seule feuille est insérée à chaque nœud.
  • Disposition tourbillonnée où les feuilles sont placées sur chaque nœud en même temps.

Quels sont les principaux organes d’une plante : la fleur

La fleur , l’élément reproducteur, est composée d’éléments mâles (étamines) et d’éléments femelles (pistils). Le calice et la couronne, constitués de sépales ou de pétales, protègent ces parties sexuelles et attirent parfois les insectes.

La plupart des fleurs ont des organes sur le même pot de fleurs Les hommes et les femmes sont appelés hermaphrodites.

D’autres n’ont qu’une seule catégorie d’organes : ils sont dits unisexués.

Les fleurs sont disponibles en différentes formes, couleurs et parfums et ont de nombreuses des adaptations pour assurer leur reproduction.

La fécondation se produit lorsque le pollen libéré par les étamines adhère aux cicatrices, qui sont des organes récepteurs situés à la fin du timbre. La reproduction du pollen peut avoir lieu :

  • vent Le rend le pollen léger et fin, lui permettant de voler d’une fleur à l’autre, parfois sur de longues distances.
  • Dans le cas des insectes (abeilles, bourdons…), la fleur dans ce cas a de grands pétales très colorés qu’ils devraient attirer. Ils collectent le nectar (liquide sucré), qui leur sert de nourriture. Lorsque le pollen est plus gros et collant, il colle aux jambes ou à l’estomac. Les insectes vont comme ça transportent des fleurs en fleurs en déplacement.

Différentes espèces sont rarement liées les unes aux autres, elles sont considérées comme incompatibles. Par contre, il existe des plantes (notamment des arbres fruitiers) qui ne se pollinisent pas entre elles. Ils doivent être fertilisés avec d’autres variétés. pour porter ses fruits.

Quels sont les principaux organes d’une plante : la graine

Protégé par le fruit, il contient l’embryon, la nouvelle plante à naître, ainsi que les réserves nutritives contenues dans les différentes enveloppes. La graine se dessèche progressivement et ne contient que 15 % d’eau, parfois moins.

En pourrissant (fruit charnu), en éclatant (fruits secs) ou en mangeant, le fruit libère les graines. Ils peuvent vivre au ralenti pendant quelques jours à plusieurs années jusqu’à ce que les conditions de germination soient réunies.

Lorsque la température est suffisante et lorsqu’il y a de l’eau, la graine s’hydrate. L’embryon commence à épuiser ses réserves, puis émet une racine qui peut rapidement prendre en charge l’apport en nutriments.

Le jeune plant peut arrêter complètement son développement et, après quelques semaines, livrer une nouvelle plante viable et parfaite dans son est situé dans les environs.