Comment se débarrasser des cochenilles sur les plantes d’intérieur ?

5

Merde, ton joli cactus de Noël vient d’être envahi par des cochenilles ? Chaque jardin possède son lot d’insectes indésirables, dont certains sont plus envahissants que d’autres. Malheureusement, les cochenilles sont parmi les pires, car elles causent de graves dommages à vos plantes préférées. Et bien qu’il existe un grand nombre de produits chimiques efficaces pour s’en débarrasser, ils causent des dommages importants à la santé des sols. Comment se débarrasser des cochenilles naturellement et définitivement ? Voici 6 méthodes biologiques testées et approuvées pour vous débarrasser de ces petits animaux !

Comment se débarrasser de la cochenille de manière efficace et permanente ? 6 conseils naturels pour s’en débarrasser !

A lire aussi : C'est quoi qui attire les moustiques ?

Comment reconnaissez-vous les cochenilles ? Eh bien, ce sont de petits insectes ovales qui aiment l’humidité et la chaleur. Ils envahissent nos plantes en s’accrochant à leurs tiges et à leurs feuilles pour se séparer de leurs jus pour nourrir. Le liquide que ces parasites sécrètent s’appelle « miellat ». Collante et sucrée, elle entraîne l’apparition de fourmis et le développement de champignons noirs, ce qui empêche généralement la photosynthèse. Et bien qu’ils attaquent généralement les plantes ornementales telles que les orchidées phalaenopsis, les hortensias, les ficus et les rosiers, ils aiment particulièrement les arbres fruitiers tels que les citronniers, les pommiers, les poiriers et les figuiers.

A lire en complément : Quelle fruit pousse rapidement ?

La cochenille la plus courante est la cochenille farineuse. Il est facile à reconnaître et se distingue par son corps blanc et en coton. Bref, elle peut avoir de graves conséquences pour vos plantes et envahir d’autres espaces verts de la maison ou du jardin. Heureusement, il existe des solutions naturelles pour s’en débarrasser une fois pour toutes.

Comment éliminer les cochenilles avec l’huile essentielle d’arbre à thé ?

Nous avons l’habitude de traiter nos petits maux quotidiens avec des huiles essentielles. Alors pourquoi ne pas en profiter pour protéger ou traiter vos plantes d’intérieur ? L’HE d’arbre à thé est connu pour ses propriétés insecticides et est très efficace contre les cochenilles, les pucerons et les fourmis. Comment les utilisez-vous pour les éliminer ? Il suffit de diluer environ 10 gouttes dans 1 l d’eau propre, puis de pulvériser le mélange obtenu sur les feuilles de la plante contaminée.

La recette de grand-mère est à base d’huile végétale et de savon

Pour éliminer les cochenilles de votre orchidée, rien de tel que la recette de grand-mère, à base de savon et d’huile végétale. Pour le préparer, il suffit de mélanger 20 ml d’alcool à 90°, 1 cuillère à café de soupe à l’huile végétale et la même quantité de savon noir. Diluez le mélange avec 1 l d’eau et appliquez-le sur les personnes infectées zones de votre usine. Répétez l’opération jusqu’à ce que les animaux disparaissent complètement. Si l’invasion n’est pas trop importante, vous pouvez également la retirer avec vos doigts.

Le jet d’eau froide

Puisque les cochenilles méprisent l’eau, vous pouvez les éliminer de vos plantes d’intérieur en faisant passer les feuilles envahies par la végétation sous le puissant jet de la douche. Pensez à mettre le verre dans un sac en plastique pour le protéger. Dans quelques jours, répétez le traitement jusqu’à ce que les parasites disparaissent complètement.

Comment se débarrasser de la cochenille avec de l’alcool domestique ?

Une méthode à tester en cas d’invasion de cochenilles consiste à nettoyer les feuilles infectées avec un morceau de coton imbibé d’alcool brûlant avant qu’elles être rincé à l’eau. Dans ce contexte, pensez également à désinfecter régulièrement vos outils de coupe : cisailles, élagueurs, taille-haies, etc.

Éliminez les cochenilles avec d’autres insectes

Saviez-vous que vous pouvez vous débarrasser des cochenilles à l’aide de leurs plus grands ennemis – les coccinelles ? Cela vous permet de les amener à l’état larvaire et de les verser dans le pot infecté. Attention toutefois à ne pas acheter de variétés cultivées en Chine ou aux États-Unis. Pour les empêcher de quitter votre jardin, vous devez créer un hôtel à insectes.

Le fumier d’ortie pour l’élimination naturelle des cochenilles

Étant un excellent remède naturel, l’ortie (et plus particulièrement le fumier d’ortie) est très efficace contre un large éventail de parasites dans votre jardin. Pour créer le vôtre Pour faire du lisier, placer 1 kg d’orties avec 10 l d’eau de pluie dans un contenant hermétique puis laisser macérer pendant plusieurs semaines. Utilisez la préparation obtenue comme insecticide en la pulvérisant ou versez-la directement sur le sol. Si, malgré toutes nos astuces, vous ne parvenez pas à combattre les cochenilles, essayez l’huile blanche. Il est disponible dans les jardineries et est pulvérisé dans un peu d’eau après dilution. Autre conseil en cas d’invasion majeure : coupez et brûlez les branches touchées par ces ravageurs.