Comment entretenir un olivier en terre ?

104

L’olivier : un symbole de paix

L’olivier est un symbole de la ville d’Athènes depuis l’Antiquité et un symbole de longévité, de paix et d’espoir. Cet arbre prospère isolément, en grands ou petits groupes, et peut vivre des milliers d’années. Il est peu exigeant et s’adapte à tous les climats. Grâce aux conseils de jardiniers expérimentés, cet arbre légendaire n’a plus de secret pour vous.

Quand plantez-vous un olivier ?

L’olivier est planté entre novembre et mars. Cependant, si vous vivez dans une région au climat plus rude, préférez le printemps pour planter votre arbre.

A lire en complément : Qu'est-ce qu'un souffleur thermique ?

Comment planter un olivier ?

L’olivier a la particularité de fleurir à la fois en extérieur et en pot dans des climats chauds et froids.

Olivier en plein champ

Savez-vous également que l’olivier n’aime pas les sols calcaires et trop humides et les terres bien drainées ? préfère les acides. Pour planter l’olivier, vous aurez besoin de :

Lire également : Quelle tondeuse pour terrain 500m2 ?

  1. Creusez un trou plus grand que la motte quelques jours avant de planter l’arbre. Si votre sol est assez sec, tapissez le fond du trou de petits graviers.
  2. Creusez ensuite le fond du trou en mélangeant le sol avec du compost. Vous pouvez également ajouter un peu d’engrais à décomposition lente. Si le sol est humide, recouvrez-le d’une couche de sable.
  3. Recouvrez ensuite de terre vierge, les racines de l’olivier ne doivent pas entrer en contact avec l’engrais.
  4. Placez l’arbre au milieu du trou et stabilisez la motte en remplissant les bords avec de la terre et un peu de terreau et une doublure avec votre pied.
  5. Creusez un bassin à la surface qui contient de l’eau pendant les premiers mois. Si le sol est sec, laissez la motte sortir un peu lorsque le sol est humide.

olivier dans un pot

Planter votre olivier dans un pot ou un pot est idéal si vous vivez dans une région froide. Vous pouvez donc l’emporter avec vous en cas de froid extrême ou de gel.

  1. Choisissez un grand pot pour permettre aux racines de se développer.
  2. Au fond de ce pot, déposez une couche d’un mélange de terre, de sable et de petits cailloux.
  3. Arrosez bien la motte avant de la planter.
  4. Ajoutez ensuite la motte dans le pot et stabilisez-la en remplissant les bords.
  5. Bien tasser et arroser si nécessaire.

Vous devez rempoter l’olivier tous les deux ans.

Comment prendre soin de votre olivier

Bien que l’olivier soit peu exigeant, il nécessite un minimum de soins, qu’il soit planté en pleine terre ou en pot.

irrigation

Au cours des deux premières années suivant la plantation, le L’olivier doit être arrosé régulièrement. Ensuite, arrosez uniquement en période de sécheresse. Si votre arbre est destiné à la production d’olives, évitez de laisser la terre sécher et d’arroser régulièrement, mais ne laissez pas l’eau stagner.

Quand tailler un olivier ?

Vous devez tailler votre olivier chaque année, généralement en mars et avant la floraison de l’arbre. Comme pour tout arbre fruitier, vous devrez élaguer l’olivier après la plantation et si l’arbre mesure au moins 1,5 m de haut, c’est la taille de la formation. Elle consiste à ne conserver que 4 ou 5 branches réparties autour du tronc.

La taille des fruits est effectuée tous les deux ans après la fin des gelées.

Comment tailler un olivier ?

S’il s’agit d’un arbre ornemental, taillez-le légèrement et prenez une forme de gobelet. Cependant, s’il s’agit d’un arbre fruitier, la taille est différente, c’est est une taille d’entraînement.

Selon l’âge et l’objet, il existe plusieurs types de taille de l’olivier :

La taille de l’entraînement

L’élagage d’entraînement se pratique sur des arbres très jeunes :

  1. Retirez toutes les branches latérales pour former le tronc.
  2. Environ 4 ans plus tard, ou si le tronc mesure plus d’un mètre de long : ne tenez que 4 ou 5 branches latérales de la tête et coupez la branche centrale.

Cette structure évasée améliore la ventilation pour de meilleures performances.

La coupe de fruits

La taille des fruits est pratiquée tous les 3 ou 4 ans. Elle consiste à conserver la forme d’une tasse.

  1. Taillez les branches dégagées du tronc.
  2. Retirez quelques branches qui ont porté leurs fruits tout en conservant de nouvelles pousses.
  3. Essayez de conserver un connecteur compact.

Il faut être précis et attention à ne pas compromettre la future récolte. Plus les branches s’éloignent du tronc, plus la récolte sera mauvaise.

La taille de la maintenance

La taille d’entretien est pratiquée chaque année sur des sujets décoratifs.

  1. Taillez les branches latérales du tronc.
  2. Taillez les ventouses à la base du coffre.
  3. Taillez les branches au milieu de l’olivier pour l’aérer.

Il est important de ventiler le centre pour protéger les arbres des ravageurs.

La coupe d’entretien est une question d’esthétique. Par conséquent, évitez les boules d’élagage qui ne conviennent pas à cet arbre.

La taille de l’olivier s’avère : le cépage

La formation de buée ne doit être effectuée qu’en dernier recours sur un arbre malade ou malade du gel. Il consiste à tailler le tronc à 40 cm au-dessus du sol afin que seul le les branches latérales commencent dès le début. Demandez conseil à un professionnel avant de commencer.

Maladies et parasites de l’olivier

On distingue 4 grandes catégories d’attaques contre les oliviers :

  • attaques d’insectes.
  • attaques fongiques.
  • Maladies dues à la dégénérescence ou au manque de nourriture.
  • maladies bactériennes ou virales.

Ne vous inquiétez pas, presque toutes les maladies sont faciles à éviter avec un minimum de précautions ou à surmonter parfaitement si vous ne recherchez pas de productivité. Elle peut être affectée par certaines maladies. Le plus dangereux est la pourriture des racines. Cette maladie, mortelle pour les arbres, est causée par un champignon qui attaque les racines de l’arbre. Il n’existe aucun traitement efficace. Il est donc nécessaire d’agir à titre préventif. Les sols trop humides doivent être évités, l’excès d’eau doit être évité.

Bien que l’olivier soit un arbre résistant est, comme en témoigne sa longévité. Plus d’un millier d’oliviers sont vieux de plusieurs siècles en France , ce qui est assez rassurant. Sachez que plus votre arbre est vieux, plus il est résistant !

Voici les principaux ravageurs et maladies de l’olivier :

La cochenille noire de l’olivier

La cochenille noire de l’olive est un insecte suceur de jus ! Sa coque est reconnaissable à sa couleur noire et à la lettre « H » inscrite dessus. Elle affaiblit les jeunes pousses et diminue la photosynthèse.

Traitement : Pour lutter contre la cochenille noire de l’olivier, il est recommandé d’utiliser un contrôle biologique intégré avec les excipients suivants :

  • Le métaphyque.
  • olive cochenille

    Il est également possible d’appliquer des huiles blanches uniquement en hiver, car cela étoufferait les œufs de cochenilles.

Le papillon de nuit

La teigne de l’olivier provient d’un insecte qui attaque votre arbre en 3 étapes selon son stade de développement :

  • En avril : les chenilles rongent les bourgeons.
  • En mai, les chenilles grignotent des fleurs.
  • En juillet, l’insecte pond ses œufs dans les fruits jusqu’au printemps suivant.

Nous soupçonnons qu’il sera là dès l’apparition des feuilles dégradées.

Traitement  : les larves de chrysopes doivent être introduites pour aider à lutter contre la teigne de l’olivier.

teigne de l’olivier

La psylle de l’olivier

Les graines d’olive sont un suceur de jus. Ce n’est pas très dangereux. On soupçonne sa présence car il laisse des œufs moelleux. Cependant, faites attention au miellat larvaire, qui peut potentiellement recevoir de la fumée de suie.

Traitement  : introduction d’aides au combat Graines de puces d’olive : les punaises prédateurs anthocoris et deraeocoris.

Psylla d’olive

Le scolyte de l’olivier

Le scolyte, l’olivier ou le Chiron, est un coléoptère qui pousse sur les arbres affaiblis et cause de très gros dégâts. Nous reconnaissons l’attaque parce que nous trouvons des amas de sciure de bois sur le tronc et sur les charpentiers. Ensuite, nous découvrons de petites galeries dans le coffre.

Traitement  : coupez rapidement les branches touchées (voir tronc) et assurez-vous de brûler ! L’application d’engrais azotés aide l’arbre à reprendre.

Scarabée de l’olivier

La mouche de l’olivier

La mouche de l’olivier provoque une baisse des rendements oléicoles. Cet insecte provoque principalement la chute prématurée de ce dernier. Seul un traitement phytosanitaire permettra de stopper l’attaque surmonter.

Bon à savoir  : Il n’est nocif que pour les oliviers.

traitements  :

  • Pièges à phéromones
  • Présentation d’Opius Concolor.
  • Mélange bordelais.
  • mouches d’olives

    En hiver, nous creusons le sol pour que la nymphe de la mouche soit frappée par le gel.

Thrips d’olive

Les thrips de l’olivier attaquent les feuilles, les fleurs et les fruits. Il provoque le jaunissement, le dessèchement et la déformation des feuilles. Cet insecte entraîne d’énormes pertes de productivité.

Traitement  : introduction d’agents de contrôle tels que des punaises de lit ou des chrysopes, mais l’efficacité est moyenne.

thrips d’olive

L’œil de paon ou cycloconium

Outre les ravageurs, une trop grande quantité d’eau est la principale cause de maladies de l’olive. L’apparition de taches brunes ou jaunes sur les feuilles est une conséquence.

traitement  :

  • Mélange bordelais.
  • Il est également nécessaire de tailler les branches malades et, dans les cas extrêmes, de procéder à une taille importante.
  • Pensez à garder vos distances ou à arrêter d’arroser pendant un certain temps.

Le brouillard fuligineux

La fumée de suie est un parasite qui affecte les feuilles et les branches de l’olivier. L’attaque est marquée par une poussière noire et terne.

traitement  :

  • Effectuez une taille stricte de l’arbre en élaguant les branches touchées.
  • Brossez ensuite le tronc et les branches principales avec une solution d’eau et de savon de Marseille.
  • Pour la prévention, appliquer la bouillie bordelaise.

verticilose

La verticilose est un champignon microscopique qui vit dans le sol et se caractérise par le Les racines se propagent à mesure que la sève monte. Il se caractérise par le séchage du bois, des feuilles, des fleurs et des fruits..

Traitement  : il est nécessaire d’appliquer un fongicide puissant.

L’ élagage et le traitement des arbres et des arbustes sont des services éligibles à un crédit d’impôt de 50 % lorsque vous appelez un professionnel agréé par l’État pour demander un devis gratuit pour un jardin sain !